Mon historique...

 
Je ne vais guère avoir l' occasion de m' étendre ici sur un long passé de dessinateur car l' idée d' essayer d' en faire mon métier a à peine 3 ans.
Je préciserais juste que d' aussi loin que je me souvienne, j' ai toujours eu le besoin de mettre sur papier les produits de mon imagination et de celle des autres...

Mais mon parcours aidera peut-être à comprendre ma motivation à vouloir vivre de ma passion première (eh oui... j' en ai d' autres !)

Je suis né en 1963 à Cherbourg où j' ai passé la première partie de mon enfance avant de la terminer à Manosque. Après un retour forcé dans le nord cotentin à 18 ans, je me débarrasse des obligations militaires encore en vigueur à
l' époque par le biais de la Marine Nationale qui utilise mon coup de patte naissant (je passe un an à redessiner les illustrations des cours dispensés aux apprentis marins).

Avec seulement un bac A en poche, les opportunités de trouver un job interessant sont déjà limitées en 1983 et je me retrouve ainsi à tenter ma chance aux... Pompes Funèbres Générales... J' y réussirai plutôt bien, devenant cadre à 27 ans pour ensuite me fâcher bien vite avec une direction nouvelle qui ignore la "réalité du terrain". L' avènement de la Sacro Sainte technocratie est déjà bien en place et je me lasse de devoir suivre des consignes à mon avis suicidaires.

Je décide donc de voler de mes propres ailes en prenant un commerce avec mon épouse Monique que j' ai soustraite à la mairie de Cherbourg. Je cherchais un bar, on ne me propose qu' une salle de jeux sans licence 4... Qu' à celà ne tienne, trois ans plus tard, le "Dakota" (du nom des Sioux pour qui j' ai un profond respect) est devenu un bar - restaurant - club de billard. Avec des clients mordus des tapis verts, nous créérons le "Cherbourg Dakota Pool" qui deviendra un club phare en Normandie et connaîtra quelques belles aventures au niveau national (deux victoires en Open National).
Mais le commerce est incertain, Cherbourg est loin d' être une ville en plein essor, et lorsqu' après dix ans d' activité on nous propose de racheter l' affaire, nous acceptons de la vendre. Et après ?...

Que faire à plus de 40 ans après avoir été cadre et indépendant ? C' est à ce moment qu' une phrase maintes fois répétée par mon entourage devant mes essais graphiques a pris tout son sens : "pourquoi n' essayes-tu pas d' en faire ton métier ?". Ben ok... j' essaye !...

- Phil -

Copyright © Philippe Lemaire - Webdesigner : Pascal Lemaire